Les livraisons à domicile sont à nouveau disponibles! Nouveaux points de chute : Granby, Sorel, L'Assomption et Gatineau. Les livraisons à domicile sont à nouveau disponibles! Nouveaux points de chute : Granby, Sorel, L'Assomption et Gatineau.

Cochenilles de racines

Insecte ravageur

Symptômes
Début d'infestation
  • Aucun symptôme particulier
Symptômes
Infestation avancée
  • Ralentissement de croissance
  • Affaiblissement général de la plante
  • Substance blanche à l’intérieur du pot
  • Décoloration ou chute de feuilles
Difficulté Élevée
Fréquence Faible
Taux de reproduction Jusqu'à 100x
Cycle de vie Jusqu'à 4 mois

Les cochenilles de racines sont un groupe d’insectes qui s’attaquent aux plantes en piquant les racines pour se nourrir de leur sève. Leur forme et leur couleur s'apparentent à celle d’un grain de riz miniature. Contrairement aux autres types de cochenilles, elles ne s’établissent qu’à l’intérieur du terreau et sont donc très discrètes et difficiles à remarquer.

Plantes hôtes

Bien que les cochenilles de racines s'attaquent à tous les types de plantes, les collections de plantes grasses et de hoyas sont particulièrement à risque.

Dépistage

La présence de cochenilles de racines peut être validée en présence de leur substance cotonneuse caractéristique. En dépotant la plante, cette substance blanche blanche peut être visible aux alentours de la motte ou à l'intérieur du pot. Dans les cas d’infestation les plus avancés, les insectes peuvent être aperçus à la surface du terreau, près du collet de la plante. Les dommages aux racines peuvent causer des symptômes trompeurs, identiques à ceux d’un manque d’eau ou d’une carence en nutriments.

Étant donné la nature discrète de ce ravageur, les infestations sont souvent dépistées au stade avancé et leur traitement peut représenter un défi considérable. La propagation de l’infestation s’effectue par des individus qui s’introduisent dans le terreau de plantes voisines en empruntant les surfaces communes, l’eau contaminée et les trous de drainage.

Prévention

Les cochenilles des racines sont des insectes tropicaux non adaptés au climat continental et y sont donc exclusivement présentes en culture intérieure. Leur propagation est presque toujours associée à l’introduction de plantes ou de terreau infesté. Il est déconseillé de bassiner plusieurs plantes dans le même contenant. Les Stratiolaelaps Scimitus sont efficaces pour la prévention des cochenilles de racines.

Traitement

Le traitement des cochenilles de racines peut impliquer le remplacement complet du terreau, le nettoyage en profondeur des racines, l’introduction de prédateurs naturels et le traitement à chaleur, lorsque la variété de plante peut le supporter. Des introductions répétées de nématodes peuvent être réalisées afin de traiter une infestation de cochenilles de racines.

Morphologie

Les nymphes mesurent à peine 1.5 mm tandis que les adultes mesurent environ 3 mm. Elles sont blanches et recouvertes d'une substance cireuse semblable à celle des cochenilles farineuses sans toutefois posséder les filaments typiques de ces dernières. Elles sont facilement confondues avec des petites particules de perlite dans le terreau. Les individus mâles sont ailés, largement plus petits et ne vivent que quelques heures, le temps de la fécondation.

Comportement

Les adultes se situent tout près des racines dont ils se nourrissent alors que les nymphes sont situées dans les crevasses du substrat ou dans des chambres creusées sur le rebord extérieur de la motte.

Cycle de vie

Le cycle vital des cochenilles de racines est composé de trois stades. L’oeuf, la nymphe et l’adulte. Les femelles peuvent vivre jusqu’à plusieurs mois selon l'espèce et les conditions environnementales. Les mâles vivent quelques jours tout au plus, le temps de la fécondation. Dans certaines conditions, ces cochenilles peuvent se reproduire en l’absence de mâles.

Besoin d'un conseil ? N'hésitez pas à nous joindre pour de l'aide concernant la lutte biologique.