Les livraisons à domicile sont à nouveau disponibles! Nouveaux points de chute: Le Cactus Fleuri (Sainte-Madeleine) et Foliflor (Saint-Cyrille).

Brevipalpus

Acarien ravageur

Symptômes
Début d'infestation
  • Aucun symptôme particulier
Symptômes
Infestation avancée
  • Déformation des feuilles
  • Nécroses
  • Tâches d’apparence rouillée
  • Décoloration du feuillage
  • Interruption de croissance
Difficulté Élevée
Fréquence Faible
Taux de reproduction Jusqu'à 50x
Cycle de vie Jusqu'à 4 mois

Les Brevipalpus, communément appelés faux tétranyques, false spider mites ou encore flat mites, forment une famille d’acariens ravageurs microscopiques. Les piqûres qu’ils infligent aux feuilles pour se nourrir causent des dommages importants aux plantes infestées.

Plantes hôtes

Des sous-espèces différentes s’attaquent à une vaste variété de plantes. Les cactus et succulentes ainsi que les orchidées, les citrus et les hoyas sont, entre autres, à risque.

Dépistage

Les piqûres de Brevipalpus causent des nécroses et des taches d’apparence rouillée sur la majorité des espèces de plantes touchées. Leur salive toxique cause des déformations au niveau des feuilles. La décoloration du feuillage et le ralentissement de croissance au niveau des pousses et des bourgeons sont également symptomatiques. Un oeil très attentif pourrait remarquer la présence de minuscules insectes et d’amas d'œufs, tous deux orangés.

Prévention

Le Brevipalpus est extrêmement contagieux, sa transmission peut s’effectuer par tout type d’objets ainsi que par les courants d’air. Ils ne sont pas adaptés au climat continental et y sont exclusivement associés à la culture en serre. La quarantaine, la désinfection du matériel de culture et l’introduction de prédateurs naturels sont les moyens les plus efficaces pour prévenir une infestation de brevipalpus. Les Amblyseius swirskii en sachet sont efficaces en prévention.

Traitement

Le traitement des Brevipalpus peut représenter un défi en raison de sa petite taille. Le nettoyage minutieux de la plante et l’application d’insecticide de contact ont une efficacité limitée contre les Brevipalpus qui demeurent en partie à l'abri. Le traitement thermique par la chaleur ou le froid est envisageable pour les plantes qui peuvent le tolérer. Les Amblyseius swirskii sont un excellent choix de prédateurs pour le traitement.

Dans les cas sévères, le traitement peut s’avérer très difficile, voire impossible et l’élimination ou le rabattage complet du plant doit être envisagée.

Morphologie

Quatres sous-espèces de Brevipalpus représentent la majorité des cas d’infestation en cultures de serres, soit les le Brevipalpus phoenicis, le Brevipalpus obovatus, le Brevipalpus russulus et le Tenuipalpus pacificus. Les individus adultes ont un corps plat, brun orangé, et mesurent moins de 0,4 millimètres.

Comportement

Les Brevipalpus se déplacent très lentement et se concentrent sur le dessous des feuilles. Contrairement aux tétranyques, ils ne forment pas de toiles.

Cycle de vie

Le cycle de vie du Brevipalpus est composé de 5 stades; L’oeuf, la larve, les deux stades nymphaux et l’adulte. La reproduction se fait essentiellement par parthénogénèse et ne nécessite pas l’intervention d’individus mâles. Le stade oeuf à adulte prend près de trois semaines et les individus de certaines espèces peuvent vivre jusqu’à trois mois.

Besoin d'un conseil ? N'hésitez pas à nous joindre pour de l'aide concernant la lutte biologique.